-- APPEL D'OFFRE 20/08/2014 --      Acquisition de produits chimiques pour traitements d’eau N°1, cet appel d’offre concerne six lots.     -- ACTUALITES 21/08/2014 --      Pour parer au problème des eaux usées de la partie basse de la wilaya d’Oran, le projet de réalisation de cinq stations de relevage sera entamé très bientôt.   Le projet de réalisation d’un système de refoulement pour les eaux usées de la partie basse de la wilaya d’Oran vient d’être lancé.   Afin de mettre fin au phénomène de stagnation des eaux dans les axes routières, 200 avaloirs seront réalisés dans plusieurs zones de la partie Est de la wilaya d’Oran.   Le ministre des ressources en eau rassure qu’elle ne sera pas une augmentation du prix de la facture d’eau et pas de pénurie d’eau.   L’Algérie ne reviendra pas à la sécheresse, selon le ministre des ressources en Eau.   Le ministre des ressources en eau souligne les progrès et les efforts de l’état dans le secteur de l’eau.     -- ACTUALITES 20/08/2014 --      Les travaux de réparation des fissures survenues à la STEP d’El Kerma seront lancés en urgence, selon le ministre des ressources en eau, ainsi que des équipements désodorisants seront installés pour mettre fin aux odeurs de la STEP.   Une cellule de crise a été créée qui permet de suivre la panne survenue à la STEP d’El Kerma.   Durant la visite du ministre des ressources en eau à la STEP d’El Kerma, il a aussi mis l’accent sur la station de dessalement d’eau de mer d’El Mactaa.     -- ACTUALITES 19/08/2014 --      Suite à la panne qu’a connue la STEP d’El Kerma, une cellule de crise a été créée pour faire face à cette situation.   Éloge du ministre des ressources en eau sur l’expertise algérienne dans le domaine du dessalement de l’eau de mer.   Eloge du ministre des ressources en eau sur l’expertise algérienne dans le domaine du dessalement de l’eau de mer.   Durant la visite du ministre des ressources en eau à la STEP d’El Keram, il a donné son accord pour la création d’un parc de loisir au niveau du la lac « Oum Ghellas » à Oued Tlélat.     -- ACTUALITES 18/08/2014 --      Les travaux de réhabilitation du bassin fissuré de la STEP d’El Kerma seront achevés dans un délai de trois mois, selon le ministre des ressources en eau.   Le ministre des ressources en eau a affirmé durant sa visite à la STEP d’El Kerma que le problème des odeurs nauséabondes sera pris en charge, ainsi qu’une cellule de crise a été créée pour la gestion de l’incident survenu au niveau du bassin de la STEP.   Le ministre des ressources en eau affirme que les odeurs venantes de la STEP d’El Kerma seront prises en charge, par ailleurs le ministre a accordé une période de trois (03) mois pour la remise à niveau des bassins fissurés.   Plusieurs points du secteur hydraulique sont inspectés par le ministre des ressources en eau durant sa visite dimanche dernier, notamment la STEP d’El Kerma.   Un équipement sera installé pour faire face aux odeurs de la STEP d’El Kerma, selon le ministre des ressources en eau, et une cellule de crise a été crées pour suivre la réhabilitation des bassins touchés par les fissures.   Un (01) mois pour l’acquisition d’un équipement pour retirer les odeurs de la STEP d’El Kerma et trois (03) mois pour la réhabilitation des bassins fissurés, selon le ministre des ressources en eau.   Une cellule de crise a été installée pour réhabilité l’affaissement survenu à la STEP d’El Kerma.   Une visite d’inspection du ministre des ressources en eau dans plusieurs ouvrages de son secteur, notamment la STEP d’El Kerma qu’a connu un incident dans ses bassins.   Une visite extraordinaire du ministre des ressources en eau, suite à l’affaissement survenu à la STEP d’El Kerma.   Trois mois est accordés par le ministre des ressources en eau pour restaurer le STEP.   Le ministre des ressources en eau promet les habitants d’El Kerma de mettre fin à leur souffrance à cause des odeurs de la STEP d’El Kerma.   Durant la visite du ministre : Création d’une cellule de crise et un équipement anti odeurs pour la STEP d’El Kerma. Etude géotechnique pour réhabilité les dommages. Selon le vice président avec la coordination des associations et le représentant du mouvement, 70% des cas sont menacés par l’asthme à cause de la STEP. Transfert des eaux épurées vers l’irrigation. Le ministre insiste sur la bonne gestion et l’adoption de la technologie du dessalement de l’eau de la mer.   L’entreprise réalisatrice de la STEP d’El Kerma est responsable de sa réhabilitation, selon le ministre des ressources en eau, et exprime que cet incident est naturel et ne nécessite pas de s’inquiéter.   Le ministère des ressources en eau n’est pas responsable du retard de la mise en service de la station de dessalement d’El Mactaa, selon le ministre des ressources en eau.
Vendredi 22 Août 2014
Arabic English French Spanish

Cycle de l'Eau- Dessalement de l'Eau de Mer

Dessalement de l'eau de mer

Ressources non conventionnelles

vaguesPour faire face à une sécheresse persistante et à une insuffisance des ouvrages de mobilisation de la ressource en eau, les pouvoirs publics algériens ont décidé, dès 2001, de se tourner résolument vers des solutions moins conventionnelles et moins dépendantes des aléas climatiques. Ainsi le pays s’orienta-t-il vers l’option dessalement d’eau de mer. Au total, le programme de dessalement de l’eau de mer prévoyait d’installer, à l’horizon 2019 et sur l’ensemble de la côte algérienne, 43 unités, tous modules confondus.

Le procédé adopté par les stations de dessalement d’eau de mer est celui dit d’osmose inverse. Il est constitué de plusieurs modules et les étapes de traitement sont les suivantes :

-   Prise d’eau de mer

-   Emissaire sous marin

-   Prétraitement : Constitué d’une étape de pré-filtration puis de filtration sur filtre à sable et anthracite, puis dans un filtre à cartouche

Prétraitement chimique

-   Injection d’hypochlorite sodique

-   Coagulation avec utilisation de chlorure ferrique

-   Acidification  avec de l’acide sulfurique

-   Injection de bisulfite de sodium

-   Injection de Dispersant

Poste traitement du produit

-   Injection Carbonate de calcium

-   Injection d’hypochlorite sodique


article_separator

A l’instar d’autres régions du pays, Oran bénéficie de l’apport de nombreuses stations, dont les premières commencèrent à fonctionner en 2005.

Station de dessalement Kahrama

st-kahrama

La première de ces stations, inaugurée le 8 septembre 2005, fut celle dite Kahrama, située dans la zone industrielle d’Arzew. Constituée de quatre actionnaires (Sonatrach, Sonelgaz, Sogex et Black & Veatch Africa), Kahrama est le premier exemple type de joint-venture en matière de gestion d’une station de dessalement en Algérie.

Sur les 90.000 m3 produits quotidiennement, une partie (20.000 m3/j) est destinée à répondre aux besoins de la zone industrielle alors que le reste (70.000 m3/j) renforce les volumes distribués à Oran, à partir d’une station de pompage située à Ain El Bia vers le réservoir de CANASTEL 10 000 m3.

 

st-bousferStation de dessalement de Bousfer

Inaugurée le 18 juillet 2005, la station de dessalement d’eau de mer de Bousfer utilise le procédé de l’osmose inverse. Dotée d’un taux de conversion de 45%, elle traite 12.480 m3 d’eau de mer par jour pour fournir quotidiennement 5.500 m3 d’eau potable à la wilaya d’Oran.

 

 

 

st-les_dunesStation de dessalement d’Aïn el-Turck (Les dunes)

De type monobloc également, avec une capacité de 5.000 m3/j, la station des Dunes a été mise ne service en novembre 2005. Utilisant le même procédé d’osmose inverse, son taux de conversion est de 38%.

 

 

 

chatt_hilal

Station de dessalement de Chatt el Hilal

Dimensionnée pour produire 200.000 m3/j, la station de dessalement de Chatt el Hilal (ex-Oued el Hallouf) a commencé, en novembre 2009, à livrer de l’eau potable à la wilaya d’Aïn Témouchent. Ainsi, le 10 novembre a été mis en service un premier module produisant 20.000 m3/j. Progressivement, les autres modules entreront en fonction. Une partie des volumes traités approvisionnera les villes d’Aïn Témouchent et Béni Saf. Oran bénéficiera de 90.000 m3/j.

 

article_separator

Projets en cours de réalisation

Deux stations de dessalement d’eau de mer sont en construction :

  • SDEM de Mostaganem d’une capacité de 200 000 m3/j, sera raccordée à la station de traitement Cheliff (réservoir 15.000 m3). Un volume de 150.000 m3/j sera repris, via la station de pompage principale du transfert Gargar.
  • SDEM de la Mactaa d’une une capacité de production  de 500 000 m3/j, elle jouera un rôle fondamental dans la satisfaction des besoins en eau potable et constituera, dès sa mise en service, prévue en fin d’année 2011, un facteur essentiel de l’autosuffisance hydrique et la solution finale et durable du problème de disponibilité pour la wilaya d’Oran.
 
Dernières Infos
Précédent Suivant

Revue de presse du 21 -08 - 2014

Revue de presse du 21 -08 - 2014

  Pour parer au problème des eaux usées de la partie...

Lire La Suite

Revue de presse du 20 -08 - 2014

Revue de presse du 20 -08 - 2014

  Les travaux de réparation des fissures survenues à la STEP...

Lire La Suite

Revue de presse du 19 -08 - 2014

Revue de presse du 19 -08 - 2014

  Suite à la panne qu’a connue la STEP d’El Kerma,...

Lire La Suite

Revue de presse du 18 -08 - 2014

Revue de presse du 18 -08 - 2014

  Les travaux de réhabilitation du bassin fissuré de la STEP...

Lire La Suite

Revue de presse du 17 -08 - 2014

Revue de presse du 17 -08 - 2014

  Suite à l’incident qu’a connu la STEP d’El Kerma, une...

Lire La Suite

Revue de presse du 14 -08 - 2014

Revue de presse du 14 -08 - 2014

  Une visite du ministre des ressources en Eau sera effectuée...

Lire La Suite
Contactez Nous